CHAMPIONNAT DES DRIVERS DE LA MEDITERRANEE

REGLEMENTS

CHAMPIONNAT DES DRIVERS DE LA MEDITERRANEE

 

- Article 1 -

Institution du Championnat

Etant donné :

a) les statuts de l’Union Hippique de la Méditerranée, art. 3, qui stipulent que parmi les charges spécifiques de l’Association, il y a l’organisation d’une compétition annuelle appelée « Championnat de la Méditerranée »,

b) la délibération du Conseil de l’Union Hippique de la Méditerranée sur le calendrier et le règlement du Championnat de la Méditerranée;

il est institué une compétition annuelle appelée «Championnat des Drivers de la Méditerranée», selon le calendrier joint au présent règlement dont il fait partie intégrante.

 

- Article 2 -

Drivers Participants

Les Pays participants ne sont pas obligés d’organiser une épreuve s'intégrant dans le circuit du Championnat, mais ils peuvent se faire représenter par un driver professionnel de leur Fédération.

Chaque pays participant désigne pour chaque épreuve le driver qui le représentera, suivant ses propres modalités et à condition que ce driver réponde au critères de sélection sauf dérogation spéciale:

-   avoir gagné au moins 25 courses en carrière ou, pour les pays avec un calendrier de courses égal ou inférieur à 100 réunions annuelles, avoir participé à au moins 50 courses publiques et gagné au moins cinq courses dans sa carrière;

- devra fournir un forfeit list émis par sa propre fédération avec les indications des victoires et des places obtenues durant sa carrière de courses, son numéro de licence et sa date de validité, de l’absence de sanctions disciplinaires au moment de la course à laquelle il devra participer;

- être muni d’une assurance pour la couverture des incidents professionnels valable à l’étranger.

 

- Article 3 -

Nations participantes

Chacune des Sociétés des Courses organisatrices du Championnat s'engage à programmer aux dates définies par le calendrier ci-joint, une course de trot dont les conditions spécifiques permettront au driver de chacun des pays participant au Championnat de concourir.

Les Organisations hippiques et les Pays non membres de l'UHM – si le Conseil a donné son avis favorable - peuvent participer au Championnat des Drivers de la Méditerranée et également organiser des compétitions du Championnat.

Les organisations hippiques membres de l’UHM qui, au moment de l’approbation du calendrier du Championnat Méditerranéen des Drivers, ne seront pas en règle quant au paiement de leur cotisation annuelle pour l’année en cours et/ou avec un concordat mis en place avec l’Association pour le paiement des cotisations ultérieures, ne pourront pas organiser des étapes du Championnat Drivers de la Méditerranée.Ascolta

 

- Article 4 -

Organisation des épreuves

Chaque Fédération organisatrice d'une épreuve du Championnat de la Méditerranée s'engage à assurer l'hébergement et le séjour des drivers participant à l'épreuve et des accompagnateurs désignés par chaque société participant à la course dans la limite de trois personnes par pays.

Pour permettre aux représentants des pays dont la venue est subordonnée à l’obtention d’un visa pour se rendre dans le pays organisateur et afin d’être à jour en temps utile, l’autorité organisatrice devra transmettre aux intéressés soumis à cette formalité les invitations nominatives et en même temps, envoyer les documents nécessaires aux consulats concernés aux moins deux mois avant la date de la course.

Dans le cas où le nombre des drivers serait supérieur au nombre de chevaux disponibles, un tirage au sort désignerait les drivers participants, le driver du pays organisateur étant prioritaire; les drivers éliminés devenant prioritaires pour l'étape suivante.

Chaque Fédération organisatrice incitera les entraîneurs à mettre à disposition des drivers participants au Championnat un nombre suffisant de chevaux pour leur permettre de concourir.

Elle essayera aussi, en accord avec son règlement national, d’organiser la course choisie comme épreuve du Championnat avec des conditions qui garantissent aux drivers participants:

-   de driver des chevaux de bonne qualité et de niveau équivalent;

-   d’assigner les chevaux aux drivers par un tirage au sort public effectué en présence d’un représentant de l’Union Hippique de la Méditerranée;

- un nombre de chevaux le plus proche du nombre des drivers participants à l’épreuve du Championnat avec, si possible, un surplus maximum de 3 chevaux, sauf éventuelles exceptions exigées par les Règlements nationaux des différents pays;

- permettre la présence de chevaux de réserve pour être affectés aux drivers participants au championnat en cas de retrait, sous réserve des exceptions résultant des Réglementations nationales de chaque pays.

 Pour chaque étape, si un représentant de l’Union Hippique de la Méditerranée ne peut pas être présents à toutes les opérations techniques, la Fédération organisatrice devra nommer un officiel qui aura la charge et la responsabilité de: 1) assister au tirage au sort public des chevaux, assurer une vidéo de ce tirage et communiquer en temps réel le champ des partants au Consultant Technique de l’Union; 2) vérifier que les Drivers participants ont été officiellement désignés par les autorités hippiques qu’ils représentent, être en possession des forfeit-lists et des autres documents prévus par le règlement : 3) transmettre au Consultant Technique, les documents suivants: ordre d’arrivée officielle, forfeit-lists de tous les participants et vidéo du tirage au sort des chevaux.

 

- Article 5 -

Points et classement 

Lors de chaque épreuve, des points seront attribués aux drivers et aux nations en fonction du résultat de la course.

Sont exclus du classement, pour l'attribution des points, les places des drivers ne participant pas au championnat.

Après la dernière étape du Championnat un classement par nation sera établi.

Au Driver qui aura obtenu un nombre de points maximum parmi la nation, première au classement, le titre de Champion de la Méditerranée.

En cas d’æxequo on considère le nombre de victoires, ensuite le nombre de meilleures places et, si l’égalité persiste, on procédera à un tirage au sort.

Les points, pour chaque étape, seront attribués comme suit en fonction de l’ordre d’arrivée de la course:

a)   Pour les étapes avec épreuve unique:

12 points au premier, 9 au deuxième; 7 au troisième; 5 au quatrième; 3 au cinquième; 2 au sixième, au septième et au huitième; 1 point à tous les participants au-delà du huitième.

b)   Pour les étapes disputées en 2 courses avec chevaux différents, le nombre de points final sera le résultat de la moyenne des points obtenus dans chaque épreuve, selon les valeurs indiqués au point a).

c) Pour les étapes avec 2 batteries et les mêmes chevaux donnés aux drivers dans la deuxième batterie avec ordre inversé par rapport à l’ordre d’arrivée de la première course.

Points pour chaque batterie:

8 points au premier, 6 au deuxième; 5 au troisième; 4 au quatrième; 3 au cinquième; 2 au sixième, au septième et au huitième; 1 point à tous les participants au-delà du huitième + un bonus de 2 points pour les drivers qui seront parmi les 5 premiers dans les 2 batteries.

d)   Pour la derniere étape:

 - dans le cas d’une épreuve unique:

24 points au premier, 18 au deuxième; 14 au troisième; 10 au quatrième; 6 au cinquième; 4 aux sixième, septième et huitième; 2 points à chaque participants classés au-delà des 8 premiers.

  - dans le cas où la derniere étape se dispute en deux courses:

les points seront attribués en calculant la moyenne des points obtenus par les drivers dans chacune des courses selon les paragraphes cités ci-dessus: a) (deux courses avec des chevaux différents) ou b) (deux batteries avec les mêmes chevaux et montes inversées); multipliés par deux avant l’application de l’éventuel bonus.